En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Arts Visuels

à la manière de Vivian Meier (Gabin Esteve, Antoine Chuberre)

Par CAROLINE FAGE, publié le mardi 19 décembre 2017 14:46 - Mis à jour le mardi 19 décembre 2017 14:47

 

Vivian Maier

 

Vivian Maier est née le 1er Février 1926 a New York et morte le le 21 avril 2009 a Chicago. Il a été nourrice pendant 40 ans à Chicago et photographe pendant son temps libre . Elle a pris au total 150000 photos dans sa vie .

Des photos montrant principalement des personnes en ville (Chicago …) et de bâtiments de ces villes .

Ses photos étaient malheureusement peu connues, car Vivian n'avait pas les moyens de les développer étant nourrice.

Quelqu'un a acheter un paquet de pellicules inconnues et les a fait développer, puis il a chercher a savoir qui était leur auteur : Vivian Maier.

 

Style: Portrait dans un environnement urbain

Photo sélectionnée :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autoportrait de Vivian qui se nomme « Our Nanny » qui veut dire « votre nounou »

 

Cette photo est un auto portrait, nous avons un personnage (Vivian) se tenant droit face au spectateur, (d'après les vêtement et le modèle d’appareil photo on peut se situer entre les années 50 et 60).

Cette photo est en noir et blanc, pour ce qui est du cadrage nous avons un plan centré, frontal et rapproché au niveau de la taille du personnage.

Le personnage centré au milieu se tient droit, son regard se dirige vers le haut et se porte sur son propre reflet dans une vitrine de magasin ou autre, elle se situe dans un environnement urbain, les bâtiments qui l'entoure donne un effet de grandeur, grandeur comparable a Vivian car elle fait la même taille grâce a un effet de perspective : les bâtiments de droite font sa taille et son reflet que le distingue remplit tout le cadre. La grandeur de la ville et sa taille par rapport a celle ci, n'essaie pas de montrer son infériorité par rapport a la ville mais son égalité.

Le spectateur est externe puisque le regard de Vivian ne se porte pas sur nous, il ne nous introduit pas dans la scène.

 

 

Notre création

« L'ombre de l'Espoir »

par

Antoine CHUBERRE

et

Gabin ESTEVE